Les éléments à considérer pour bien choisir sa mutuelle étudiante

choisir sa mutuelle étudianteLors de leur inscription administrative, les universitaires doivent également souscrire une mutuelle obligatoire. Le principe de la sécurité sociale étudiante est identique à celui du régime général.

Cette prise en charge ne rembourse qu’une partie des dépenses médicales, raison pour laquelle les jeunes doivent aussi s’affilier à une mutuelle. Quand bien même la mutuelle étudiante est facultative, elle est indispensable.

Les critères de choix

Il est bon de savoir que la mutuelle complémentaire doit être choisie de manière personnelle, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas être généralisée. Chaque cas fait l’objet d’une assurance particulière puisque chaque personne a sa propre situation, ceci ne s’applique pas uniquement qu’aux étudiants, c’est même valable pour le régime général.

La décision de contracter une telle ou telle mutuelle est donc dictée par ses propres besoins en assurance santé. Pour ce faire, l’analyse de ses dépenses en santé permet de statuer sur les polices auxquelles il faut souscrire. Les universitaires qui ont un état de santé dentaire précaire doivent souscrire la police y afférente. Les sujets à problème de vue peuvent opter pour la mutuelle complémentaire garantissant les soins d’optique. L’idéal serait que cette garantie inclut l’achat des lunettes de vue ou à verres correcteurs.

Souvent les étudiants de l’enseignement supérieur sont amenés à effectuer des voyages d’études ou des stages dans d’autres juridictions. Dans ce cas, une couverture santé à l’étranger ou le service d’assistance peut être nécessaire. La couverture hospitalière aide les gens à supporter les frais en cas d’internat. A chacun donc d’opter pour la police qui lui permet d’être bien couvert. Cependant les garanties qui ne servent pas sont à proscrire afin d’éviter les dépenses inutiles avec des cotisations élevées.

Les différentes mutuelles complémentaires étudiantes

Il n’existe qu’une seule mutuelle à envergure nationale dédiée aux étudiants, il s’agit de la LMDE. Elle met en avant 5 types de complémentaires santé dont la cotisation commence à partir de 5.25 euros et va jusqu’à moins de 50 euros. A part la LMDE, les étudiants peuvent aussi souscrire à la mutuelle de leur région.