Accueil
Contactez-nous
Guide France Horizons  
 
Accueil Régions de France Bretagne
Finistère (29)
Carte du Finistère
Villes & Villages
Hôtels
Chambres d'hôtes
 
Quimper
 
 Tourisme > La cathédrale
Quimper
Accueil
Hébergements
Hôtels à Quimper
Sortir
Se divertir
Tourisme
Les musées de Quimper
La cathédrale Saint-Corentin
À visiter, patrimoine et activités
Pratique
Situation et accès
Administrations, numéros utiles
 

La cathédrale Saint-Corentin en photos

Un brin d'histoire
En 1239, l'évêque de Quimper décide de reconstruire le choeur roman de son église. Il faut bien vivre avec son temps et l'élégant style gothique fait fureur, notamment en Île-de-France.
C'est une nouvelle cathédrale qui naîtra alors, mais sa construction sera pour le moins laborieuse...
Il faudra près de deux cent ans pour terminer le choeur (en 1410), tandis que la nef sera achevée à la fin du XVe siècle. Il existe une asymétrie très marquée dans leur alignement, dont la raison reste sujet à plusieurs interprétations.
Les tours jumelles de la façade sont caractéristiques de la Basse-Bretagne, influencées par le style anglais. Elles ne seront totalement terminées qu'au XIXe siècle.
La cathédrale fut rénovée récemment, retrouvant ainsi ses couleurs et son éclat.


Grande photo de la nef et du choeur de la cathédrale St Corentin Photo du choeur de la cathédrale de Quimper
Photo de gauche : la nef. L'asymétrie avec le choeur est très visible.
Photo de droite : le choeur.
Vue des voûtes de la nef, cathédrale de Quimper
À l'intérieur, déambulatoire et mobilier
La cathédrale Saint-Corentin de Quimper est la plus vaste de la Basse-Bretagne. Ses dimensions intérieures représentent plus de 90 mètres de longueur et une hauteur sous voûtes de 20 mètres...

Photo d'une chapelle peinte dans la cathédrale de Quimper Photo d'un déambulatoire dans la cathédrale Saint Corentin
Le déambulatoire et les chapelles

Plusieurs explications ont été données sur l'importante déviation (plus de trois mètres) entre l'axe de la nef et celle du choeur. Pour les uns, elle rappele l'inclinaison de la tête du Christ sur la croix, pour les autres elle fut nécessaire en raison de la nature du terrain...

Saint-Corentin
Il était l'un des sept saints fondateurs de Bretagne, et le premier évêque de Quimper (au IVe siècle). Selon la légende, il se nourrissait d'un unique poisson aux propriétés bien pratiques, puisque l'animal se reconstituait chaque fois que le Saint en coupait un bout pour se sustenter. Grâce à ce poisson magique, il sauva le roi Gradlon de la faim, autre personnage légendaire de Cornouaille.
Jusqu'au XVIIIe siècle, Quimper portait le nom de Quimper-Corentin.
Une photo de la statue peinte de Saint Corentin

Au-delà de ses dimensions hors-normes, la nef surprend par sa luminosité et donne tout son sens au qualificatif de "cathédrale de lumière". Ses vitraux datent du XVe siècle.

Une autre photo du déambulatoire avec une statue Plusieurs des chapelles le long du déambulatoire
Le déambulatoire et les chapelles

La restauration entreprise à la fin du XXe siècle est un modèle du genre. Les couleurs jaunes et rouges des ocres originaux ont été réutilisés, contrairement aux rénovations intérieures qui privilégiaient les teintes austères de la pierre brute. Le résultat est harmonieux et renforce l'élégance de la construction.

Un des gisants dans la cahtédrale Photo d'un des anciens autels de la cathédrale
Un gisant de pierre et un ancien maître-autel

La majeure partie du mobilier fut endommagé ou détruit à la Révolution Française. Vous pourrez néanmoins découvrir dans la cathédrale quelques pièces intéressantes, telles la chaire (XVIIe siècle), un maître-autel du XIXe siècle, ou encore les orgues.
Détail des frises décoratives de la cathédrale Saint Corentin
Photo de la cathédrale Saint Corentin prise du choeur avec les orgues
La nef et le début de transept photographiés depuis le choeur.
L'orgue date du XVIIIe siècle, mais il fut restauré et réparé bien des fois et son apparence actuelle est très éloignée de l'originale. La plus importante modification aura lieu au XIXe siècle par le célèbre facteur d'orgues Cavaillé-Coll, gage d'une certaine qualité.

  Contactez-nous www.france-horizons.com  
© 2006-2010 - Guide touristique France Horizons - Tous droits de reproduction réservés
Les photos et textes publiés sur ce guide sont non contractuels.
Toutes les informations données le sont à titre indicatif et ne peuvent en aucun cas engager notre responsabilité.